Et la lumière fut

Une invitation à un voyage dans le temps. Éclairages animés et projections dynamiques embrasent de mille feux ces gigantesques toiles suspendues à la voûte de la basilique. Entrez, voyez et écoutez. Le récit est passionnant...

Visionnez notre micro-site « Et La lumière fut » en cliquant ici.

Pour tout renseignement, veuillez téléphoner au 514-842-2925
ou 1 866 842-2925.

Vivez la naissance de Montréal et de la basilique Notre-Dame à travers le spectacle son et lumière le plus éblouissant en ville.

Notre patrimoine en lumière

Ce magnifique spectacle fait appel aux techniques multimédias les plus modernes pour mettre en valeur le patrimoine historique, culturel, architectural et spirituel de la basilique, de même que ses œuvres d'art exceptionnelles.

« Et la lumière fut » est le fruit du travail de 150 artistes et artisans. Tout au long du spectacle, ceux-ci actionnent 26 moteurs silencieux pour faire fonctionner les écrans, les toiles de diffusion et les rideaux de cette superbe production hautement automatisée.

Ni vu, ni connu !

Malgré l'impressionnant plateau technique que requiert le spectacle, rien n'y paraît plus entre chaque représentation, pas même l'immense toile de 18 m de largeur par 21 m de hauteur.

Clientèle cible : 7 ans et plus
Langues : français, anglais, espagnol et mandarin
Durée : 35 minutes

Veuillez noter que les représentations du spectacle "Et la lumière fut" sont interrompues, jusqu'à nouvel ordre.  14 août 2014


Prix
(taxes incluses)
Adulte : 10$
60 ans et plus : 9$
Jusqu'à 17 ans : 5$
Groupes : à l'achat de 20 billets, le 21e est gratuit

Billetterie
Boutique du Parvis
110, rue Notre-Dame Ouest
Commandes par téléphone (avec frais de service) :
514-842-2925, poste 226
1 866 842-2925

Bureau administratif
Ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h
424, rue St-Sulpice
514-842-2925
1 866 842-2925

Par le réseau Admission (frais de services)

ADMISSION

www.admission.com

« Dieu est le poète et les hommes ne sont que les acteurs ; ces grandes pièces qui se jouent sur la terre ont été composées dans le ciel. » Jean-Louis Guez de Balzac